Bambiderstroff le village Nature

logo du site
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff
  • Bambiderstroff

Accueil du site > Actualité > déchets sauvages

déchets sauvages

Les ignobles pollueurs sévissent toujours !

Un promeneur a repéré samedi matin un tas de branches de thuyas qui avait été déposé au cours de la nuit par des individus sans aucun scrupule sur le chemin rural des éoliennes. N’aurait-il pas pu attendre quelques heures pour aller les déposer à la déchetterie de Longeville à 2 km de là ?
De tels dépôts sauvages de gravats, de matériaux de construction, de pneus et autres déchets sont malheureusement régulièrement constatés. La municipalité doit, à chaque fois, faire procéder, à ses frais, à l’enlèvement et au traitement de ces déchets dont le propriétaire indélicat s’est débarrassé, évitant ainsi d’avoir à les assumer lui-même.
Si la municipalité a mis en place des barrières interdisant l’accès de ses forêts à tout véhicule non autorisé, il lui faut le soutien spontané de la population pour empêcher que de tels dépôts sauvages ne continuent à se produire.
Nous demandons donc à tous les habitants qui fréquentent nos forêts et leurs environs de signaler immédiatement en mairie tout véhicule suspect repéré sur place.
Certains crieront à la délation mais le fait de relever le numéro d’immatriculation de ce genre de véhicule devient alors un acte de CIVISME fait dans l’intérêt de tous pour protéger nos forêts, notre nappe phréatique, notre environnement, tous ces espaces qui sont autant d’éléments indispensables de notre qualité de vie. 20170302 155145a 20170302 155209a pour site 002a



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF